Cameroun - Afrique abc@bloggers.cm

From the blog

Yaoundé : les blogueurs à l’école des ODD

La réunion trimestrielle de l’Association des Blogueurs du Cameroun (ABC) a eu lieu le 10 mars 2018 dans la capitale politique. Elle a permis au bureau des Nations Unies au Cameroun d’éclairer les blogueurs sur ce nouveau concept et ses enjeux pour les populations.

Photo de famille après la deuxième réunion trimestrielle de l’ABC.

Deux dames pour édifier les blogueurs camerounais sur les enjeux des Objectifs du développement durable (ODD). Fatim Diallo Tambadou et Bibiane Mouangue du bureau des Nations Unies au Cameroun ont eu cette lourde tâche d’expliquer en des termes simples le bienfondé des ODD. Dans un exposé succinct, Fatim Diallo a pu expliquer que ces objectifs  remplacent les objectifs du millénaire pour le développement qui se sont achevés en 2015 et dont les avancées ont permis une nette évolution sur le bien-être des populations.

Ce nouvel agenda s’étend désormais jusqu’en 2030 avec une obligation pour les Etats membres de rendre compte de leurs progrès vers les cibles. C’est un processus qui fait appel à un engagement actif des gouvernements et de l’ensemble des acteurs. De manière terre à terre Fatim Diallo a décrit la nouvelle manière d’agir des agences de l’Onu : « Il s’agit de changer de méthode car avant, chaque agence de l’Onu avait ses objectifs bien différents des autres et établissait de manière solitaire la manière dont elle allait agir sur le terrain. La nouvelle méthode consiste à organiser une action et de réunir toutes les agences au sein de la même activité pour que chacun joue son rôle selon son volet et ensemble les agences atteignent les 17 ODD. »

Fatim Diallo explique les objectifs des ODD aux blogueurs.

Sur un tout autre aspect, il s’agit pour les pays, malgré les indicateurs définis pour suivre les progrès accomplis dans tous les pays vers la réalisation des ODD, de ne pas nécessairement appliquer la même méthode et de tenir compte de leur contexte national.

Les missions des ODD sont : l’éradication de la pauvreté, la lutte contre la faim, l’accès à la santé, l’accès à une éducation de qualité, l’égalité entre les sexes, l’accès à l’eau salubre et à l’assainissement, le recours aux énergies renouvelables, l’accès à des emplois décents, bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourage l’innovation, la réduction des inégalités, avoir des villes et communautés durables, encourager la consommation et la production responsables, lutter contre les changements climatiques, conserver et exploiter de manière durable les océans et mers aux fins du développement durable, sauvegarder la vie terrestre, promouvoir la justice et la paix et enfin lier des partenariats pour la réalisation des objectifs.

Une initiative louable qui rejoint le but pour lequel les blogueurs camerounais se battent : le bien-être de la population. Désormais chaque action devra tenir compte de la notion de durabilité pour les générations futures. Il ne s’agit plus seulement de nous mais des choix que nous faisons et qui ne seront pas des obstacles pour nos descendants.

Un jeu de questions-réponses a eu lieu pour mieux éclairer les blogueurs et leur montrer combien de fois il est important qu’ils s’approprient ces ODD pour aider à leur réalisation.

Une séance de travail pour des propositions portant sur les actions que peuvent mener les blogueurs et leur rôle dans l’atteinte de ces ODD est venue clôturer cet échange entre les deux parties. Il est désormais questions de voir les actions sur le terrain qui concorderont avec la célèbre formule « Leave No One Behind ».

Salma Amadore

Lire tous mes billets ici:

Accueil

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *